La société berlinoise BOTLabs, avec le soutien de Ringier et Burda, lance le protocole blockchain KILT

La société berlinoise BOTLabs, avec le soutien de Ringier et Burda, lance le protocole blockchain KILT

KILT est open source, constitue la plateforme technique pour la mise en place de réseaux décentralisés et est librement disponible dès maintenant. KILT permet de développer ses propres applications, ce qui accorde une totale souveraineté des données et exclut tout abus envers les données ainsi que la fraude. Toutes les données sont stockées de manière décentralisée et restent sous le contrôle total de l’utilisateur. KILT est ainsi protégé contre les attaques, la manipulation et les pertes de données. 

 

Sécurité et crédibilité 

KILTest une alternative technologique aux silos de données des plateformes monopolistiques, dit Philipp Welte, président d’Hubert Burda Media, pour expliquer son investissement. «Avec la numérisation qui progresse rapidement dans tous les aspects de la vie, le monde a largement perdu confiance dans l’information et les données issues d’Internet.» Le nouveau protocole Blockchain assure quant à lui une identité numérique sans équivoque aux personnes, aux produits et aux informations. «KILT garantira la sécurité aux fondements de l’Internet», déclare Philipp Welte. «Il crée la base technologique pour la crédibilité des modèles d’affaires numériques.»

 

«Pour les entreprises, de nombreux modèles d’affaires passionnants s’ouvrent autour du «Trust Factor» et de la souveraineté numérique. Des exemples d’application du protocole KILT sont, pour n’en citer que quelques-uns, les données d’accès et les processus d’identification des clients des banques (KYC Know your Customer), la certification des caractéristiques des produits ou la vérification des messages dignes de confiance, ce qui est particulièrement intéressant pour les entreprises de médias», dit Robin Lingg, Head International Marketplaces chez Ringier SA.

 

Principe analogique dans le monde numérique 

L’idée sur laquelle se base KILT est issue d’un concept simple du monde analogique: la délivrance et la présentation de documents officiellement valides. Ce concept est transposé dans le monde numérique: une instance reconnue publiquement comme digne de confiance signe, pour un utilisateur, un document électronique qui contient les propriétés spécifiées de cet utilisateur. Le document certifié n’est pas stocké de manière centralisée chez l’émetteur, mais directement chez l’utilisateur, comme s’il l’avait mis dans son portefeuille. La personne à qui il présente le document ultérieurement est en mesure de vérifier qu’il est authentique et digne de confiance, grâce au Blockchain et la réputation de l’émetteur. 

 

Protection de la vie privée des utilisateurs 

La technologie Blockchain se caractérise par la copie en temps réel de chaînes de données sur de nombreux ordinateurs dans le monde entier, ce qui les rend donc résistantes aux attaques, à la manipulation et à la perte de données. Le Blockchain KILT se caractérise en outre par le fait qu’il ne stocke pas directement les propriétés des utilisateurs, mais seulement les sommes de contrôle (hashes). Cela permet aux personnes autorisées par l’utilisateur de vérifier l’authenticité des documents tout en continuant à protéger pleinement la vie privée de l’utilisateur. 

 

Structure démocratique 

Ingo Rübe, directeur de BOTLabs explique: «Toutes les applications basées sur KILT se passent des Gatekeepers monopolistiques qui se dressent comme un mur entre les entreprises et les consommateurs, et qui accumulent d’énormes quantités de données dans des silos auxquels eux seuls ont accès. Les applications KILT ont le potentiel de structurer l’Internet aussi démocratiquement qu’il a été conçu à l’origine. Car le protocole permet à des acteurs qui ne se connaissent pas dans le monde analogique de se refaire mutuellement confiance sur Internet.»

 

Demo Client KILThttps://demo.kilt.io

 

Plus d'informations sur le protocole KILT Blockchain dans le PDF ci-joint ou sur kilt.io

 

Ringier SA, Corporate Communications

Downloads

Contact

Media Relations

 

Dufourstrasse 23

8008 Zurich

Suisse

 

media@ringier.ch

+41 44 259 64 44 

About Ringier

À propos de BOTLabs 

BOTLabs GmbH a été fondée en janvier 2018 par l’informaticien et CTO de Burda Ingo Rübe et Hubert Burda Media. En octobre 2018, Ringier SA a également investi dans la société Blockchain. L’objectif de l’entreprise est de rendre la technologie Blockchain accessible et utilisable par un large public. BOTLabs se concentre sur la création de technologies de base pouvant être utilisées par les entreprises et les administrations publiques afin d’améliorer les processus et de développer de nouveaux modèles d’affaires. 

 

À propos de Hubert Burda Media

Avec près de 600 médias imprimés et numériques grand public et ses propres développements technologiques, tels que le logiciel open source Thunder ou le navigateur protecteur de données Cliqz, Burda est l’une des plus grandes entreprises de médias et de technologie allemande active au niveau international. Avec ses marques médias et numériques fortes dans les segments actualités, cuisine, living, jardin, mode, lifestyle, tech et divertissement, Burda touche environ 50 millions de lecteurs et 185 millions d’utilisateurs. Burda emploie environ 12 000 collaborateurs dans 19 pays et réalise un chiffre d’affaires de 2,66 milliards d’euros (2018).

 

À propos de Ringier

Ringier est une entreprise de médias aux activités diversifiées, présente dans 19 pays et comptant près de 7'300 collaboratrices et collaborateurs. Fondée en 1833, Ringier dirige des marques de médias dans la presse imprimée, à la télévision, à la radio, sur Internet et sur les supports mobiles. Elle est active dans les secteurs de l’imprimerie, du divertissement et du commerce en ligne. Riche d’une histoire de plus de 180 ans, Ringier est synonyme d’innovation, d’indépendance, de liberté d’opinion et de diversité de l’information. Ringier est une entreprise familiale suisse dont les activités principales se situent à Zurich.